La gratitude – il faut la sentir

Pratiquer la gratitude est à la mode autant dans le monde conventionnel comme dans les mouvements alternatifs et si tu l’as trouvé utile, tu comprendras pourquoi. Pourtant, il y a un aspect qui n’est rarement discuté malgré toute la publicité et c’est le fait qu’il faut le sentir, cette gratitude!

Une recherche vite fait, révèle des milliers d’articles sur la pratique de la gratitude mais j’ai trouvé que la plupart parle soit des avantages soit des détails du « comment faire ». Les avantages sont merveilleux. La gratitude peut t’aider à améliorer ta santé physique et mentale, ton bien-être général et même tes relations donc on comprend pourquoi elle vaut la peine d’essayer. En plus, il y a plusieurs façons de pratiquer, une habitude d’écriture pour soi semble très répandu, mais on peut écrire des lettres, utiliser un pot, une boîte, une pierre ou plein d’autres variations à convenir.

Ce qui manque dans les articles que j’ai lus, est la distinction que, pendant que tu te fais une liste des choses pour lesquelles tu as de la gratitude, il faut prendre un moment pour vraiment sentir cette gratitude, cette appréciation. Cela semble très évident et peut-être qu’il l’est pour la plupart des gens, mais j’arrivais dans un état d’inquiétude et de stress. C’était facile de faire une liste des choses que je devrais apprécier: ma maison chaude et ma famille me fournissait beaucoup pour commencer. J’étais confortable du point de vue matériel avec plein de choses à apprécier, mais en même temps, je me faisais énormément de souci sur ce qui pouvait arriver…

Je me stressais beaucoup par rapport à l’état du monde et le stress débordait dans toute ma vie. J’écrivais que j’appréciais mes habits mais en fait je ressentais de l’inquiétude du fait qu’il faudrait un jour les remplacer et…. questions financiers. J’appréciais le temps que je passais avec mes enfants puis je me faisais du souci sur mon avenir une fois qu’ils quittent la maison (nous arrivons à cette étape). J’essayais de ressentir la gratitude pour une journée ensoleillée mais je paniquais au sujet du changement climatique ou j’appréciais une jolie chose que j’avais mais je me sentais coupable envers ceux qui n’ont rien et le fait que le monde va de pire en pire…

Après deux ou trois ans, j’ai découvert des vidéos sur la loi de l’attraction et j’ai compris ce que je faisais et ce qui se passait. Je ne ressentais pas l’émotion de la gratitude ou de l’appréciation; je ressentais seulement le manque, même si ce n’était pas la réalité physique du moment. Alors, pas étonnant que je ne recueillais pas les bienfaits de la gratitude, seulement les conséquences de l’inquiétude!

Ce n’était pas une simple question d’allumer un interrupteur et de pouvoir tout d’un coup apprécier la vie, mais une fois que je me suis rendu compte de mon erreur, j’ai pu plutôt rechercher des choses qui me permettaient de vraiment ressentir de l’appréciation sans avoir un courant de souci ou d’autres émotions négatives. Au début, j’arrivais seulement à entrevoir ce sentiment, des petites choses que je pouvais pleinement apprécier sans inquiétude, peut-être un repas délicieux ou le confort de mon lit. Une des choses qui était facile à apprécier était les échanges inattendus avec les inconnus, peut-être parce que juste un sourire ou un « bonjour » inattendu peut ressembler à un cadeau de l’univers, rien à perdre.

J’ai essayé de trouver ces petites choses que je pouvais véritablement apprécier et petit à petit j’ai pu ressentir de la gratitude pour de plus en plus de choses autour de moi. C’est vrai que j’ai aussi fait d’autres changements et j’ai travaillé sur d’autres questions dans ma vie, mais la gratitude fait partie d’un plus grand processus et d’une façon ou d’une autre je suis arrivée à un point où je ressens plein de gratitude pour presque tout et je me sens incroyablement positive à propos de la vie.

Laisser un commentaire